Revue de Presse #3

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 > Prada et ses Talons Aiguilles personnalisés, Influencia, 9 avril 2014

actu_4331_image

La marque de chaussures de luxe a challengé ses clientes dans son magasin londonien pour imaginer leurs escarpins de rêve. Les combinaisons avaient beau être infinies, les clientes n’avaient que 48 heures pour se décider : collectors en vue ! Prada semble avoir trouvé la solution pour parer aux codes imposés par le luxe. Le service « Made to order décolleté » lancé fin mars avait pour thème l’inventivité et l’unicité. À l’heure où le sur-mesure se démocratise de plus en plus, cette opération séduction instaurée par Prada avait pour but de contenter une clientèle exigeante afin de la fidéliser . Une expérience de création véritablement innovante dans le monde du luxe où c’est le client qui crée au nom de la maison de luxe … Le futur peut être ?

>> Nous adhérons à ce genre d’expérience de personnalisation du produit. Le sur-mesure étant de plus en plus à la mode, il est intéressant pour une marque de luxe de rendre la mode accessible non seulement par le prix (500 £ tout de même) mais aussi par le pouvoir de création du client lui-même. La chaussure est une autre problématique sur le web. Commander à la bonne pointure n’est pas toujours chose facile. Nous projetons, à ce titre, d’exploiter l’univers de la chaussure quand le concept Fitizzy aura séduit celui de l’habillement …. Affaire à suivre !

Actu 2 > Comment les logos des marques ont évolué dans le temps et vous influencent au quotidien, Frenchweb, 11 avril 2014

Logo_logobook_logorama_houplain_ludovic_book_director_nescafe_pub_publicite_ad_communication

LOGOBOOK

Pour illustrer cette riche étude, l’agence américaine Ruby Media Corporation (pour Finance Online) propose une infographie sur l’impact d’un logo sur les consommateurs. On y apprend notamment que le rouge favorise l’intensité et l’agressivité, là où le bleu suscite davantage la stabilité et le jaune la joie … Que l’âge à partir duquel un individu commence à se rappeler de manière consistante un logo est situé autour des 7-8 ans … Qu’Apple et Microsoft seraient les deux marques les plus valorisées au monde … Que certains logos n’ont presque rien couté, notamment celui de Twitter ou de Nike … Et plein d’autres choses encore !

BONUS : Découvrez cet article de La Réclame sur le fameux LOGORAMA, ce court métrage d’animation réalisé par H5.

>> Nous avons trouvé cette étude très intéressante dans la mesure où le logo est le porte-parole d’une marque. Le logo représente la marque et transmet ses valeurs. Il est l’identité visuelle de la marque. Car réaliser un logo design, efficace et percutant nécessite de respecter un certain nombre de contraintes : il doit être lisible, unique et simple. Il doit choisir des couleurs en rapport avec le secteur d’activité, il doit être efficace pour durer dans le temps, fonctionnel … Il est important qu’un logo soit compréhensible à l’international quand une entité à pour projet de s’étendre. Dans le cadre de Fitizzy, c’est ce que nous avons voulu mettre en place en tous cas !

Actu 3 > H&M a signé avec Alexander Wang pour l’automne – hiver prochain, Fashionmag.com, 13 avril 2014

10171055_10152019269675913_8932518448308152376_n

Tous les ans, l’annonce de la nouvelle collaboration d’H&M est L’info tant attendue par les modeuses du monde entier. Une fois de plus, le géant suédois a fait fort. H&M a signé avec le créateur américain Alexander Wang pour une collaboration sur l’automne – hiver prochain. Alexander Wang possède sa propre marque mais il est également directeur artistique vedette de Balenciaga et succède ainsi à Isabel Marant. C’est une grande première pour H&M puisque c’est la première fois que l’enseigne fait appel à un créateur américain.

>> Nous aimons la mode et nous aimons ce genre d’annonce chez Fitizzy. Nous trouvons qu’il est intéressant de démocratiser la mode créateur en l’associant à un géant de la fast fashion, son antipode, qui par définition ne dure pas dans le temps mais se consomme rapidement comme on consommerait un cheesburger dans un fast food ! Le temps d’une collection, tout un chacun pourra se procurer la mode « Alexander Wang » à prix accessibles. Le 6 novembre, nous y serons !!

Actu 4 > Loi Hamon sur l’e-commerce : ce qu’il faut faire pour être prêt le 13 juin, Journaldunet.com, 4 avril 2014

Using a credit card. Online shopping.

Cet article du Journaldunet.com nous énonce ce que vont devoir modifier les e-marchands avant que le volet VAD de la loi consommation n’entre en vigueur. Publiée au Journal Officiel le 18 mars dernier, la loi sur la consommation, dite loi Hamon entrera en vigueur le 13 juin prochain. Pour les réseaux de franchise qui ont un site e-commerce, la mise en conformité est donc d’actualité. Les grands changements concernent notamment : le délais de rétractation, le délais de remboursement, les obligations d’information, le délais de remboursement après défaut de livraison, la décote autorisée du produit retourné lorsque celui-ci a été trop essayé, le délais de rétractation redéfini pour les commandes multiples, le démarchage téléphonique, les garanties et enfin les nouveaux pouvoirs confiés à la DGCCRF.

>> Chez Fitizzy, nous nous sentons évidemment concernés de manière indirecte par cette loi Hamon dans la mesure où le service proposé aura un impact important et non négligeable dans la politique des retours instaurée par les marques partenaires. Pour les sites marchands d’habillement, Fitizzy permet de réduire les retours de marchandises et d’augmenter les ventes. Un concept qui devrait donc, sans nul doute, convaincre les e-shops spécialisés dans l’habillement qui n’ont pas encoure adhéré au concept !

A la semaine prochaine pour la Revue de Presse #4 !

Fitizzy obtient le prix « Coup de coeur » aux LMI Awards.

Gaultier et Sébastien

Gaultier Monier et Sébastien Ramel, fondateurs de Fitizzy.

Comme chaque année, LMI innovation organisait hier soir, sa grande soirée des remises de trophées : Les LMI Awards ! L’événement se déroulait dans le Hall d’Honneur de la CCI Grand Lille.

INVIT-LMI

Au programme, les invités ont pu découvrir, en exclusivité, le nom des 37 nouveaux créateurs qui forment la promotion des lauréats 2013. Tour à tour, ils sont montés sur scène pour présenter leurs projets et leurs innovations. LMI innovation recevait également, en invité d’honneur, Louis SCHWEITZER, Président du Réseau Initiative France.

565f3b16-27e3-11dd-859d-c34cabd87245

Louis SCHWEITZER

Fitizzy y était et nous sommes fiers de vous annoncer avoir gagné le prix « Coup de coeur » des LMI Awards !

Un bon coup de pouce pour le développement de notre startup et pour son rayonnement !

Merci à toutes et à tous de nous avoir soutenus 😉

Gaultier, Sébastien et toute l’équipe Fitizzy !

La startup Fitizzy sur lepoint.fr …

Capture d’écran 2014-04-08 à 11.13.43

Dans sa rubrique « Grandes Ecoles », le point.fr cite la KEDGE BUSINESS SCHOOL, école de commerce bordelaise dans laquelle Sébastien Ramel, co-fondateur de Fitizzy, a réalisé ses études.

NLMMESmar13_12

Fitizzy figure donc parmi « Les portraits » : ces anciens étudiants qui font maintenant l’actu grâce à leurs projets  !

>> Lien.

 

 

Revue de Presse #2

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 >Stromae lance les vêtements Mosaert, le 2 avril sur lemonde.fr

4394449_7_8e29_la-premiere-collection-du-collectif-belge_9a35e765385af79c568f74af7960ee2e

Stromae, l’interprète de l’incroyable Formidable, a présenté mercredi 2 avril, une collection capsule imaginée avec le collectif Mosaert (anagramme du nom de scène du chanteur belge). La ligne propose des polos et des chaussettes pour hommes, femmes et enfants. Coupes d’inspiration britannique, motifs géométriques et rétros, couleurs vives et chaudes du wax (tissu africain) reprennent l’univers choisi par l’artiste dans son clip Papaoutai. La collection est disponible en exclu chez Colette à Paris et dans le concept store Hunting and Collecting à Bruxelles, mais également en ligne, notamment sur le site Mosaert.

>> Chez Fitizzy, nous aimons les gens artistiques aux talents multiples. En plus de chanter des mélodies magnifiques, le chanteur belge a su retranscrire l’univers si particulier de son clip dans cette collection originale et audacieuse … On ne vous cache pas avoir eu l’idée et l’envie de contacter le responsable marketing de la marque pour apposer l’application Fitizzy sur store.mosaert.com … Pourquoi pas !? On y travaille … On vous tiendra au courant dans l’une de nos futures newsletters 😉

Actu 2 > E-commerce : 10 erreurs à éviter pour vendre à l’international, article du frenchweb.fr le 3 avril.

05974302-photo-e-commerce-logo

Le 3 avril dernier s’est tenu à Paris, le Lengow Commerce Day, une journée 100% dédiée à la performance e-commerce. L’e-commerce n’a plus de frontière avec Internet. Tous les pays, la France notamment, n’en tirent pas forcément profit. Dans le classement des pays exportateurs en matière d’e-commerce figurent sur le podium : les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Chine. La France est 7ème du classement au niveau mondial avec 12% des cyber – acheteurs  ayant fait un achat sur un site français. Dans ce contexte, Paypal l’affirme : « si les e-commerçants souhaitent vendre à l’international, ils devront s’adapter aux volontés des consommateurs. » Afin de répondre aux différentes problématiques liées au commerce international sur le web, Sale Supply (société spécialisée dans le soutien aux e-commerçants dans leur déploiement à l’international) nous livre quelques conseils à suivre !

>> Nous avons trouvé cet article très intéressant. Fitizzy ne vend pas mais travaille en étroite collaboration avec de nombreux e-commerçants français qui ont déjà ou auront, dans les mois à venir, l’occasion de vendre à l’international. De plus, vendre à l’international, qui plus est quand on est une marque inscrite dans le secteur de l’habillement, implique d’importantes problématiques d’adaptation aux morphologies des différentes populations. C’est dans ce contexte bien précis que le concept Fitizzy joue un rôle majeur …

Actu 3 > Imprimante 3D : rêve ou cauchemar ? article du 3 avril sur le next.liberation.fr

3Dprintstart

Les imprimantes 3D se démocratisent de plus en plus. Elles risquent de bouleverser l’univers très codifié de la mode grâce à leur inventivité et leur simplicité d’utilisation. De plus en plus de créateurs s’émerveillent des nouvelles possibilités offertes par cette révolution technologique. En effet, une imprimante 3D permet de créer des objets qui n’auraient pas pu exister auparavant. Comme, par exemple, se scanner le pied pour se fabriquer une chaussure sur-mesure. Or le sur-mesure est l’un des grands marqueurs distinctifs entre le prêt-à-porter et la haute couture. Cette prouesse pose énormément de questions dans le secteur de la mode …

Un autre article intéressant qui décrypte le sujet.

>> Cette avancée technologique nous parle … Le succès d’une innovation repose bien souvent sur le contexte dans lequel elle se développe … Il semblerait que nous soyons dans une période idéale pour que celle-ci ait un impact de grande ampleur. Cette technologie change les procédés et processus de création. Elle permet la mise en place de nouveaux acteurs industriels. Un véritable écosystème s’est constitué autour de ce nouveau paradigme. Cette avancée technologique entre en complète adéquation avec le service proposé par Fitizzy. Elle remet en question le problème du sur-mesure et du choix d’un vêtement à la bonne taille. Et oui ! Peut être qu’un jour, nous aurons toutes et tous une imprimante 3D qui nous permettra la création d’un dressing personnel sur-mesure …

Actu 4 > ETUDE : Regard en France et dans le monde sur le commerce connecté, Influencia.net,  le 3 avril

basware-connected-commerce

42% des Français déclarent que les réseaux sociaux influencent leur comportement d’achat.  Dans un monde hyper connecté, le retail est un des secteurs qui s’est le plus transformé depuis 15 ans. Sans oublier le lieu physique, la digitalisation a envahi le point de vente et transformé les habitudes d’achats et de plaisir de l’individu. Chaque pays possède ses codes du e-commerce, ses habitudes et ses tendances d’achat … L’agence digitale et technologique DigitasLBi Paris a réalisé l’intégralité de l’étude et une infographie l’illustrant parfaitement.

>> Cette riche étude nous a beaucoup plu. Enrichissant, ce décryptage nous apporte de nombreuses informations et de nombreux conseils sur les stratégies e-commerce à adopter, grâce aux possibilités des nouvelles technologies. Gardez l’oeil sur le blog Fitizzy, mercredi on donne la parole à  Yann Kervarec, responsable pôle e-commerce d’Euratechnologie. On lui posera notamment la question des nouvelles tendances 2014 dans le e-commerce …

* L’info Bonus * : La Fédération Française du Prêt-à-porter s’associe au concours Talons Aiguilles

banusr-left

Talons Aiguilles est la première association étudiante de mode en France. Elle est destinée à promouvoir les jeunes stylistes de la région du Nord à travers deux évènements : l’EDHEC FashionWeek et le Concours Jeunes Créateurs. Grâce à des relations nouées avec des professionnels du milieu de la Mode, l’association prend de plus en plus d’ampleur. Le soutien de la Fédération française du prêt-à-porter féminin est un grand pas en avant pour Talons Aiguilles, il crédibilise le concours instauré par l’EDHEC et lui donne de l’impulsion.

>> Un vivier de créateurs intéressant pour le concept Fitizzy et une aide très honorable pour cette association du Nord.

On vous dit à la semaine prochaine pour une nouvelle Revue de Presse !

Revue de Presse #1

A partir, d’aujourd’hui, et ce tous les lundis, l’équipe Fitizzy a décidé de dédier un post à l’actualité des secteurs du e-commerce et de l’habillement, secteurs au sein desquels Fitizzy évolue tous les jours, en permanence …

Cette semaine, nous vous avons sélectionné 4 infos qui ont fait l’actu de ces derniers jours.

Actu 1 > De l’importance du physique dans un monde digital, publié par Influencia le 25 mars

actu_4289_image

L’article, dont le sujet est décrypté par Publicis K1, nous explique que le consommateur est avant tout un humain et que la relation client ne peut et ne doit pas être virtuelle , elle doit au contraire, être placée au coeur de la stratégie marketing des marques. En effet, face à la tentation du tout numérique, la marque doit garder en ligne de mire l’importance d’une proximité concrète avec le client puisque de manière générale, le physique est plus vivant. Le réel, chargé en émotions,  est incontournable. Il est important de prendre le temps de connaître le client pour satisfaire ses attentes et ses besoins.

>> Cet article est en complète adéquation avec les valeurs du concept Fitizzy : satisfaire les besoins des clients sur le web mais pas seulement … Fitizzy veut mettre en place, dans les mois à venir, des événements qui permettront d’aller à la rencontre des utilisateurs eux-mêmes, les principaux intéressés par cette problématique du choix de la bonne taille sur Internet.

Actu 2 > Le packaging, un outil clé pour la vente online, publié par www.retail-intelligence.fr le 20 mars

a

La protection, l’image et le coût sont les trois critères essentiels du parfait packaging pour le e-commerce. Car le consommateur n’achète pas seulement le produit, il achète un concept, une expérience. L’emballage d’un produit, quel qu’il soit, doit être adapté à ce qu’il contient, c’est à dire en fonction des besoins et de la typologie du produit. Les marques ne doivent, en aucun cas, lésiner sur le packaging, car c’est aussi ça qui contribue à la bonne image de marque. Il représente généralement le premier contact avec la marque et son univers.

>> Cet article nous a plu. En effet, le packaging est un élément important dans le processus de vente sur le web. Fitizzy ne vend pas de produits, il vend un concept ! En revanche, nos partenaires, eux, vendent des produits et ils se doivent d’attacher une importance toute particulière au packaging pour valoriser leur image de marque et obtenir de bons retours sur le service client. D’une certaine manière, nous attachons de l’importance au packaging, en envoyant à chacun de nos nouveaux membres, un joli mètre ruban brandé et un petit mot personnalisé.

Actu 3 > Lorafolk : une boutique – atelier qui ravive l’expérience de mode, publié par fashionmag.com le 20 mars

visuel-sur-mesure

A travers cet article sur la marque Lorafolk, qui a décidé d’offrir un service sur-mesure au sein de sa boutique, nous réalisons à quel point le sur-mesure est un service de plus en plus adopté dans le secteur de la mode. Ce service de personnalisation permet un rapport de proximité avec le client et cela devient essentiel pour satisfaire les exigences des clients, principalement dans les secteurs du haut de gamme et du luxe. L’un de nos futurs partenaires Jeanuine a notamment décidé de surfer sur cette tendance du service de personnalisation produit directement via son site, grâce au développement d’un nouvel outil technologique.

>> Ce genre de service nous parle. En effet, la problématique de la taille occupe une place importante dans le secteur de l’habillement et surtout sur le web. Ainsi, le service sur-mesure nous rappelle une fois de plus que le problème de la taille sur Internet ne doit plus en être un grâce à Fitizzy, LA solution shopping pour choisir votre taille sur les e-shops. Nous prévoyons d’ailleurs, à moyen/long  terme, une présence en magasins via une application mobile. A suivre …

Actu 4 > Carrefour et ses cabines d’essayage virtuelles, publié sur laminuteretail.com

tex

Du 19 au 25 mars dernier, les hypermarchés Carrefour lançaient l’opération Mon Look Virtuel by Tex. Un première en France : les cabines d’essayage virtuelles. Conçues par Clear Channel, ces dispositifs permettaient aux clients d’essayer les vêtements de la marque Tex (groupe Carrefour) sans même avoir à se dévêtir. Après un scan et un rapide film, ils pouvaient se voir à l’écran vêtus de leur sélection. Le projet supervisé par Arena s’est enrichi d’une dimension virale en permettant aux clients de partager une photo d’eux dans la cabine, accompagnée du hashtag #MonLookVirtuelTEX.

>> Nous adhérons à ce genre d’opération en magasin. C’est une nouvelle manière d’expérimenter et d’appréhender l’achat de vêtements en ligne. Ce concept d’opération de street marketing est d’ailleurs un projet que nous souhaitons mettre en place prochainement : l’installation de cabines morphologiques en magasins mais aussi en ville, sur la grand place de Lille par exemple, pour aller à la rencontre des clients et faire découvrir le concept.

A la semaine prochaine, pour la Revue de Presse #2 !