,

5 astuces pour faire les soldes sans culpabiliser

Pourquoi n’aurait-on pas le droit de se faire plaisir de temps en temps ? Surtout en période de soldes ! Il faut simplement faire la différence entre les achats plaisirs et les impulsions. Alors avant de se précipiter sur les rayons soldés, on prépare un plan d’attaque !

On délimite un budget

Pour les dépensiers, on évitera de faire son shopping avec un carte bleue bien remplie. Le pire ennemi ? La carte sans contact. Pour éviter les mauvaises surprises à la fin du mois, on délimite dès le départ un budget et on s’y tient !

giphy (1)

On fait du repérage

Avant de se jeter dans toutes les boutiques sur un rayon de 10km, on fait du repérage intelligent sur internet. On identifie les produits qui nous font de l’œil. Mieux vaut une pièce désirée que 5 produits achetés parce qu’il y avait 50%. On aime ce qu’on porte, on gagne du temps et de l’argent !

On vérifie sa garde-robe 

Avant de partir faire son shopping, on fait l’inventaire de sa penderie. Quelle pièce peut manquer à embellir notre tenue ? Quelle pièce achète t-on sans jamais oser la porter ? Si depuis des mois vous rêvez de porter un blazer, faîtes vous plaisir.

On se fait quand même plaisir… 

Parce que dans la vie, il faut se faire plaisir.  Les petits bonheurs de la vie modèrent le stress, améliorent notre humeur, nous rendent plus forts face à l’adversité.Si vous avez mis de côté pour ce petit haut en dentelle, achetez-le !

SHOPPING

… et à la bonne taille !

Nous le savons. Le 38 d’une marque, c’est souvent le 36 d’une autre. Certaines marques sont même tentées de tricher sur les tailles pour flatter notre égo. Un vêtement qui nous va est avant tout un vêtement dans lequel on se sent bien. Alors on pense à son assistant shopping préféré pour trouver la taille idéale en ligne.

Peinard derrière votre ordinateur, pas besoin de faire 15 magasins et de marcher 10 kilomètres. Fitizzy vous donne instantanément la taille adoptée à votre morphologie !

giphy

Retrouvez nos marques partenaires pour faire votre shopping en ligne sur www.fitizzy.com

Bon shopping !

 

,

E-commerce : transformer vos visiteurs en clients satisfaits.

bureau

 

Les marques de prêt-à-porter ont bien compris qu’elles devaient redoubler d’efforts pour capter l’attention des consommateurs. Leur univers digital prend de plus en plus d’importance, il permet au consommateur connecté de découvrir l’univers de la marque quand il veut et où il veut, d’où l’importance de construire une stratégie digitale forte et, si possible, qui incite les internautes à se déplacer jusqu’en boutique.

Nous vivons dans un monde connecté et hyperconcurrentiel propice à l’infidélité du client, toujours en quête de « nouveau » et de « mieux ».

 

Comment tirer son épingle du jeu ?

En maximisant l’expérience digitale que l’internaute vivra avec la marque. Le e-commerce fait partie de l’écosystème global d’une entreprise, sa vision et ses valeurs doivent transparaître dans son univers digital, et doivent surtout donner envie à l’internaute d’en découvrir plus, de faire partie de son aventure.

Mais il ne faut pas s’arrêter là ! Séduire un internaute avec son univers et ses créations, c’est génial. Le faire passer à l’achat, c’est encore mieux, mais beaucoup plus difficile.

En moyenne, un internaute aura vu une cinquantaine de pages boutiques (pages listes et pages produits) avant de de passer à l’achat, et près de ¾ de ces pages sont vues au cours de sessions non-transactionnelles* : c’est le « lèche-vitrine », activité qui consiste à « flâner devant les vitrines des boutiques » et qui s’est elle aussi digitalisée, au grand dam des e-commerçants.

Il s’avère donc nécessaire de mettre en place tous les leviers possibles pour convertir ces « flâneurs » rapidement. Heureusement, de plus en plus de solutions digitales fleurissent pour répondre à cette réalité, citons par exemple :

  • le long scrolling, qui évite l’attente du chargement et l’abandon du client.
  • la wish list, qui agit en tant que pré-sélection et bascule vers l’ajout au panier.
  • le chat communautaire, qui offre une qualité d’accueil et crée du lien avec l’internaute.
  • l’assistant shopping, qui rassure l’internaute et l’incite à passer à l’achat.

Intéressons-nous à cette dernière solution qui est propre au secteur du prêt-à-porter, et qui répond à une problématique que nous connaissons tous : les erreurs de taille. Chacun sait que sur internet, rien n’assure que notre article coup-de-cœur répondra à nos attentes, et qu’il épousera nos courbes comme on aimerait qu’il le fasse…

 

La naissance des assistants shoppings

Contrairement aux avatars et aux cabines d’essayage virtuelles (plus distrayants qu’autre chose), les assistants shopping sont des outils qui interviennent pour booster le processus d’achat. Ils rassurent le client en supprimant le principal frein à l’achat sur internet : LE choix de la taille avant la mise au panier.

Pour le shopper, c’est une aide fiable et appréciable qui le conforte dans son choix, et pour la marque, c’est un outil d’aide à la vente qui s’intègre à son univers digital et impulse son chiffre d’affaires e-commerce.

Vous êtes sceptique ?

Ne le soyez pas, nous avons noté une augmentation du taux de transformation allant de 1 à 5% chez les sites qui proposent cet outil à leur clientèle. Un résultat plutôt notable quand on sait que ces outils ne font pas encore partie du quotidien de la majorité des internautes.

La bonne nouvelle, c’est que les assistants shopping demandent peu de travail et rapportent de l’argent aux marques. Des poules aux œufs d’or. Un service personnalisé et intuitif, facile à installer, qui grossit les ventes en ligne et diminue les retours de produits – dont les coûts sont quand même loin d’être négligeables.

Illustrons l’impact financier des erreurs de tailles, en nous basant sur 50 000 ventes mensuelles :

 

illustration

 

Grâce à un assistant shopping, cet argent, les marques pourraient le garder (et c’est ce qu’il faut retenir).

Il existe plusieurs assistants shopping aujourd’hui, mais une infime partie des internautes les connaissent et les utilisent. Ce n’est probablement qu’une question de temps. Si votre curiosité est piquée, je vous invite à découvrir la solution Fitizzy, qui allie simplicité et précision.

Fruit de plusieurs années de recherche et développement, cette solution prend la forme d’un plugin sur les fiches produits des sites marchands. L’internaute n’a qu’à cliquer dessus, entrer quatre données basiques et cliquer sur le bouton « trouvez votre taille ». Les équations et algorithmes de Fitizzy vont alors analyser ces données et calculer son profil morphologique, avant de lui recommander la taille adaptée pour le produit qu’il aura choisi.

Cet assistant shopping complète donc l’éventail des solutions qui aident les e-commerçants à faciliter le processus d’achat, qu’il s’agisse d’un achat en ligne ou cross-canal. Une fois que l’internaute connaît sa taille pour le produit qui lui plaît, libre à lui de l’ajouter à sa wishlist ou à son panier, ou d’activer la e-réservation s’il souhaite l’essayer ou le retirer en boutique.

Autre aspect intéressant de Fitizzy : sa dimension sociale qui en fait un générateur de trafic pour les e-commerçants. Chaque internaute peut créer son compte via le site Fitizzy.com, pour y enregistrer son passeport morphologique et inviter ses proches à faire de même. Grâce à cette démarche, chacun peut désormais connaître la taille de ses proches grâce au plugin Fitizzy, et leur offrir des produits en toute sérénité.

Sources : *Content square – étude réalisée sur 6 mois entre Novembre 2014 et avril 2014

,

Sélection cadeaux Fête des pères

8 idées cadeaux pour un papa stylé !

Les hommes sont à l’honneur en ce moment chez Fitizzy !
Ce dimanche c’est la fête des pères.  Alors pour vous aider dans votre choix de cadeau, retrouvez-ici notre sélection pour donner à votre père le style qu’il mérite !

Et pour plus d’idées, on vous conseille la liste du magazine GQ, à retrouver ici !

,

5 comptes mode Homme à suivre

Quand il faut s’habiller, il y a des jours où on ne trouve pas l’inspiration.
C’est pourquoi nous  avons sélectionné pour vous  5  hommes qui ont du style à suivre sur Instagram !

 

1- Aguynamedpatrick

Entre mode et voyage, Patrick Janelle Man a été élu « instagrammeur » de l’année pendant 5 ans.
Son compte :  aguynamedpatrick  // Followers : 449k

téléchargement

2- Rickythomason 

Look sportif ou costume trois pièces, ce parisien mélange les styles, et le fait bien !
Son compte : rickythomason // Followers : 123K

Rickythomason

3- Johanneshuebl

Johannes Huebl a le sens du style et nous le prouve tous les jours. Il faut être à la hauteur quand on est marié à la it-girl Olivia Palermo !
Son compte : johanneshuebl  // Followers : 857K

MENLOOK-Instagram-03-johanneshuebl

4- Rsimacourbe

On aime le look décontracté de Raphaël Spezzotto-Simacourbe. Ce jeune homme de 24 ans nous fait également profiter de ses voyages.
Son compte : rsimacourbe // Followers : 111K

raph-2

5- Antoinetonystone

Les photos de Tony Stone sont un mélange entre voyages, style et évasion. Ah, et il est aussi ambassadeur pour Asos.
Son compte :  antoinetonystone // Followers : 41 k

tonystone

Si vous connaissez d’autres comptes Instagram 100% mode Homme, n’hésitez pas à nous les poster par commentaire !

,

Dans la Team Fitizzy, je voudrais : le Data Scientist

Moez_fz

C’est au tour de Moez, Data Scientist, de se prêter au jeu de l’interview.

 

Bonjour, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Moez HAMAD, docteur en automatique et ma spécialité c’est la reconnaissance des Formes 3D à travers des méthodes d’apprentissage automatique (Machine Learning), j’ai 30 ans. J’ai fait mes études doctorales à Lille 1 et à l’ENSAIT, où j’ai passé trois merveilleuses années.
Je suis un passionné de technologies et des nouvelles idées (liées surtout aux systèmes d’aide à la décision et des applications au service de l’humain). Je suis originaire de la Tunisie et j’habite à Lille depuis maintenant 4 ans. J’aime la vie, cuisiner et manger des bon plats et profiter de ces bons moments.

Quelle est ta mission chez Fitizzy ?

Après une petite expérience dans l’enseignement, j’ai rejoint Fitizzy  en tant que Data Scientist. Mes missions consistent principalement à perfectionner le système de recommandation de tailles, la mise en place d’algorithmes complexes d’apprentissage automatique tant sur les produits de prêt-à-porter que sur les utilisateurs des services Fitizzy et enfin d’exploiter et d’analyser l’ensemble des données afin d’apporter des solutions d’optimisation.
Je suis chargé de développer Fitizzy en effectuant des partenariats avec les différents acteurs du marché de l’habillement.

Quel est ton rapport à la mode ?

Je ne suis pas forcément les tendances J’aime mélanger les styles sportswear et classique.

Quel type de shopper es-tu ?

Je n’ai souvent pas une idée bien précise de ce que je veux, du coup c’est ma femme qui a la charge d’acheter mes vêtements.

Une pièce « mode » que tu affectionnes particulièrement ?

Ma chemise de soirée (Façonnable), coupe Club, confectionnée en popeline de coton avec plastron et boutons de manchette.

chemise

As-tu des marques et e-shops de prédilection ?

Pour les marques de prédilection j’aime bien Bruce Fields, Mango Men, McGregor et Lacoste

Ton application « mode » idéale ? (à part Fitizzy évidemment 🙂 )

Une application qui permet l’essayage virtuel des vêtements en temps réel sur des mannequins avec des formes morphologiques proche des clients.

Une citation ?

 

« Si tu fais toujours ce que tu as l’habitude de faire, tu récolteras ce que tu as toujours récolté . » Albert Einstein

Et ma propre philosophie est la suivante: « Faire de la recherche, c’est facile. La difficulté, c’est de transformer la recherche en innovation et l’innovation en un business ».

Merci Moez 🙂