Revue de presse #76

Actu 1 > San Marina à la recherche de nouveaux partenaires, paulette-magazine.com

 

Du 7 au 21 mars, San Marina recrute ses tout premiers testeurs de souliers. Pour tester la nouvelle collection, San Marina cherche 6 testeuses : une fille tout-terrain jamais sans ses sneakers, une working girl qui n’a pas peur des talons, une fille plutôt solaire party girl jamais fatiguée et une boyish. Côté hommes, c’est un sportif à 100 à l’heure et un dandy toujours apprêté et un baroudeur qui sont recherchés ! A l’issue des tests, les participants pourront repartir avec leurs 3 paires préférées !

Rendez-vous sur le site de San Marina pour postuler du 7 au 21 mars. La sélection des testeurs se déroulera par un jury du 28 mars au 1er avril. San Marina contactera les sélectionnés pour tester la nouvelle collection en boutique au mois d’avril.

 

Actu 2 > Le digital au service de la personnalisation avec l’exemple du flagship de New Balance, journaldunet.com

 

Personnaliser la relation entre la marque et le client est l’un des enjeux de la digitalisation des points de vente. Au sein de ce flagship connecté, New Balance propose de nombreux dispositifs pour que le visiteur se sente unique. Ici, il pourra customiser sa paire de basket comme bon lui semble. La marque va même jusqu’à bloquer la configuration choisie pour favoriser l’unicité de la paire. La commande se déclenche automatiquement et le client reçoit sa paire dans un délai d’une semaine. Autre exclusivité du flagship newyorkais : l’atelier de fabrication qui permet de designer et de faire fabriquer certains modèles sur place. Enfin, le visiteur pourra également faire le diagnostic de ses pieds pour connaître quelle semelle est la plus adaptée en fonction de la voûte plantaire.

 

Actu 3 > La marque G-Star Raw installe sa première succursale française, altaviawatch.com

G-Star Raw installe sa première succursale française

 

La marque néerlandaise ne travaillait jusque-là qu’avec des franchisés. Cette approche nouvelle s’inscrit dans un changement stratégique fondamental. La marque a ainsi décidé de s’installer en direct dans les grandes métropoles mondiales. Après New York, Londres, Tokyo ou Barcelone, G-Star Raw ouvre ainsi 276 mètres carrés de surface de vente au 24 rue du Faubourg Saint-Antoine, à quelques pas de la place de la Bastille.

L’offre est mise en valeur :  le jeans est bien sûr mis en exergue avec un beau bar à jeans,  l’offre chaussure est bien mise en avant à la fois par des murs de chaussures et sur les présentoirs et silhouettes.

Ce point de vente permet à la marque de réaliser des tests au niveau de l’expérience pour ensuite proposer des initiatives auprès du réseau de partenaires franchisés.

 

À la semaine prochaine !

Revue de presse #75

Actu 1 > Cacharel repart à l’assaut des villes avec ses boutiques, altaviawatch.com

 

C’est officiel, la marque a annoncé l’ouverture de sept boutiques l’été prochain dont les deux premières à Paris. Cacharel se relance dans le retail et  prévoit ainsi une trentaine de boutique à horizon 2017 dans des villes comme Lille, Avignon, Marseille, Nîmes, et Nice.

Enfin, ces nouvelles boutiques seront l’occasion pour la marque de mettre en avant sa collection automne-hiver 2016-17 et son nouveau style.

 

Actu 2 > Camaïeu lance des éditions limitées sur le web, fashionmag.com

 

Donner envie aux clientes de revenir plus régulièrement sur son e-shop, c’est certainement l’un des objectifs de Camaïeu cette année. L’enseigne féminine lance pour cela ses « exclus Web » à partir de mi-février. Le principe : chaque mois, des pièces en édition limitée seront proposées sur son e-shop.

Le but est également de mettre en lumière des produits forts en mode pour déclencher le coup de coeur et rendre l’achat plus impulsif, pressé par le nombre limité de pièces. Le lancement se fera le 16 février avec un premier modèle exclusif : un trench imitation daim vendu environ 70 euros.

Proposé à 500 exemplaires seulement par l’enseigne aux plus de mille magasins dans le monde, ce trench inaugurera donc la nouvelle stratégie événementielle de Camaïeu pour booster la fréquentation de l’e-shop.

 

Actu 3 > Armor Lux et 1.2.3 font équipe, fashionmag.com

 

Armor-Lux et 1.2.3 lance une collection capsule consacrée à la marinière. Un pull, un t-shirt manches longues, un autre manches courtes, ainsi qu’un tote bag et une pochette reprenant la célèbre rayure siglée Armor Lux seront ainsi vendus dans les 260 boutiques 1.2.3 en France, Allemagne, Belgique, Luxembourg et Suisse.

Pour apporter sa touche d’élégance, 1.2.3 a appliqué des détails féminins à ces modèles intemporels, comme des manches froncées, des boutons blasons et des ancres marines brodées.

Outre les magasins 1.2.3, la capsule sera également vendue dans les boutiques Armor Lux et sur l’e-shop de l’enseigne du groupe Etam.

 

À la semaine prochaine !

Revue de presse #74

Actu 1 > McDonald’s lance sa collection de vêtements et d’accessoires, altaviawatch.com

Surprise ! Le géant du fast-food vient de lancer sa première boutique en ligne ! En revanche, ce ne sont pas des hamburgers qui sont proposés par la marque mais bien onze objets dérivés dont des t-shirts, des sacs ou encore des coques de téléphone.

L’objectif de ce projet est de reverser les bénéfices liés à la vente de ces produits à la Fondation Ronald McDonald qui finance des maisons permettant d’héberger les familles d’enfants malades à proximité de lieux médicaux et des hôpitaux.

Une belle action qui permet d’adopter un look aux couleurs du célèbre burger, le Big Mac.

 

Actu 2 > Nike souhaite parler aux femmes, fashionmag.com

 

Dans le cadre de sa campagne Better For It, la marque à la virgule lance une nouvelle série sur Youtube à destination du public féminin.  La série repose sur 2 femmes complètement opposées dans leur vie de tous les jours et qui vont devoir relever un défi. Le tout mettant en scène à la fois les valeurs de la marque comme le dépassement de soi et les derniers articles de la gamme Fitness.

La web série a débuté cette semaine et un nouvel épisode sera dévoilé chaque lundi (comme notre revue de presse) jusqu’au 31 mars sur le site Better For It.

 

Actu 3 > Decathlon ouvre un magasin sans stock, lareclame.fr

decathscan-top

 

Visualiser, toucher et essayer. Voici les raisons de se rendre dans ce nouveau showroom de l’enseigne Decathlon. La marque a réussi le pari de réunir l’intégralité de son offre dans un même lieu. Dans cet espace de 1 200m² on vient smartphone en main (les vendeurs en prêtent sur place si besoin) et on scanne les produits qui nous intéresse à l’aide de l’application dédiée.

Résultat : des prix inférieurs de 10%, une équipe de 40 vendeurs prête à vous accueillir et vous conseiller et un retrait des produits par livraison à domicile ou en magasin sous 48h.

À la semaine prochaine !

 

Dans la Team Fitizzy, je voudrais : le Business Developer

Victor2

Alors que l’équipe Fitizzy s’agrandit, on se prête à nouveau au jeu de l’interview.
C’est au tour de Victor, Business Developer.

Bonjour, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Victor, j’ai 25 ans et je travaille chez Fitizzy depuis janvier 2015.  J’effectue en parallèle un master en Marketing relation client à l’IAE de Lille. Je suis passionné par les sports d’équipes (basket-ball, foot…) et j’ai une affection particulière pour la culture anglaise : mode vestimentaire, littérature, sport et le traditionnel Sunday ;).

Quelle est ta mission chez Fitizzy ?

Je suis chargé de développer Fitizzy en effectuant des partenariats avec les différents acteurs du marché du prêt-à-porter.

Quel est ton rapport à la mode ?

J’aime les vêtements classes, élégants et bien ajustés.

Quel type de shoppeur es-tu ?

Je suis un acheteur réfléchi. Je regarde beaucoup de sites de prêt-à-porter, et dès que je trouve ce que je recherche, je vais l’essayer en boutique pour ensuite l’acheter. J’aime aussi faire des affaires dans des friperies, surtout celles londoniennes !

Une pièce « mode » que tu affectionnes particulièrement ?
Clarks

Mes Clarks desert Boots

As-tu des marques et e-shops de prédilection ?

Ma marque de prédilection est Ben Sherman, et mon e-shop est Asos.

Ton application « mode » idéale ? (à part Fitizzy évidemment 🙂 )

Une application personnelle qui m’indiquerait toutes les bonnes affaires sur l’ensemble de mes marques préférées sans passer d’un site à l’autre.

Une citation mode ?

« La grande leçon de la vie, c’est que parfois, ce sont les fous qui ont raison. » Winston Churchill

Merci Victor 🙂

,

Revue de Presse #73

La revue de presse revient !

Actu 1 > Une marque italienne joue sur la totale transparence des prix, Fashionmag.com.

 

Un jeune entrepreneur italien lance une marque sans logo. En plus de cette particularité, sur chaque article sera spécifié le coût nécessaire à sa fabrication. Lorenzo Nencini, à l’origine de ce projet, mise sur une totale transparence envers le consommateur. Selon lui, les marques conçoivent leur offre exclusivement pour une clientèle riche et il est difficile pour les personnes moins aisées de s’habiller avec des vêtements de qualité. Peopleunbranded se positionne sur une offre transparente pour le consommateur et joue sur

> Le site est accessible en italien et anglais et commercialise ses produits sur l’ensemble de l’Europe, proposant pour l’instant une quarantaine de modèles. « Aujourd’hui, les gens veulent s’habiller sans logo, surtout les jeunes, tout en cherchant la qualité », conclut Lorenzo Nencini.

Actu 2 > La marque Repetto s’exporte outre-Atlantique, Altaviawatch.com.

REPETTO OUVRE SA PREMIÈRE BOUTIQUE AUX ETATS-UNIS

 

La célèbre marque de ballerines a ouvert sa première boutique sur le sol américain. La marque avait déjà tenté l’expérience en passant par différents détaillants et grands magasins américains. La boutique, située au 400 West Broadway, s’étend sur plus de 200 m2 et côtoie bon nombre d’enseignes françaises, de APC à Ladurée en passant par Sandro ou Maje.

> Comme à son habitude, Repetto présente un point de vente grandement inspiré de l’univers de la danse, glamour et féminin à souhait. Boiseries, grands miroirs, rideaux de velours sont au rendez-vous et répandent une atmosphère typiquement parisienne. Point d’orgue de ce nouvel espace de vente, la possibilité de faire concevoir son soulier sur mesure entièrement personnalisé à l’Atelier Repetto, à l’arrière de la boutique.

Actu 3 > La marque Body&Clyde lance le body t-shirt « effortless chic »Fashionmag.com.

 

Le retour du body a fait germer un certain nombre d’idées dans la tête des créateurs… et notamment celle d’Olivia Bouvet. La nouvelle entrepreneuse a officiellement lancé sa marque, Body&Clyde, en décembre dernier. Son idée : un mono-produit body plus prêt-à-porter que lingerie, avec en haut le classique t-shirt blanc.

> Fabriqués au Portugal, les basiques Body&Clyde seront rapidement rejoints par des propositions plus fantaisie toutes les huit semaines. Ayant à la fois touché au produit et aux achats chez Balenciaga en développement textile notamment, puis aux achats lingerie des Galeries Lafayette, c’est en faisant l’IFM qu’Olivia Bouvet a développé sa fibre entrepreneuriale.
Pour développer son concept, elle s’appuie essentiellement sur le Web : elle compte générer du bouche à oreille en investissant sur le Webmarketing et son e-shop, même si elle compte démarcher quelques points de vente multimarques pour sa visibilité.

À la semaine prochaine !