Sylvain Gérard, Directeur d’INNOTEX

Sylvain GérardSylvain Gérard, Directeur de l’incubateur INNOTEX, a répondu à nos questions …

Bonjour Mr Gérard, pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Bonjour, je m’appelle Sylvain GERARD. J’ai pris la direction d’INNOTEX en janvier 2012 après avoir été chargé d’affaires durant 6 ans. Ingénieur ENSAIT 2004, j’ai complété mon cursus par un Master de management à l’IAE de Lille afin de me former sur des aspects plus orientés vers « l’entreprise » et le management.

Vous êtes directeur d’INNOTEX ? De quoi s’agit-il ? Et en quoi consiste votre mission ?

INNOTEX est un incubateur de projets d’entreprises spécialisé dans le textile innovant et technologique. Les chargés d’affaires accompagnent ces projets sur tous les aspects liés à la création d’entreprise et conseillent notamment sur les problématiques de faisabilités techniques, économiques, juridiques. Ils assistent les créateurs dans leurs réflexions et leurs appréhensions du métier de chef d’entreprise.

Innotex

INNOTEX est membre du réseau GENI, de quoi s’agit-il ?

Geni est un réseau d’écoles supérieures qui sensibilise et informe les étudiants sur la création d’entreprise en région Nord – Pas – de Calais. Il a été formé en 2008 et a constitué l’un des premiers réseaux de la création. Depuis, les acteurs de la création se sont organisés autour d’un réseau plus large et diversifié principalement dédié à la Création d’Entreprises Innovantes. Le but de ce réseau de la CEI est de fédérer tous les acteurs vers un objectif de croissance économique et de développement industriel en région.

Rappelez-nous ce qu’est le CETI ? Pourquoi y avoir emménagé ?

Le CETI, Centre Européen des Textiles Innovants, est un campus qui rassemble toutes les forces vives du textile en région. Basé à Tourcoing, sur la nouvelle zone d’activités de l’Union. Le CETI contribue au développement du textile, que ce soit pour créer de l’activité ou des entreprises, pour innover ou développer de nouveaux produits, de nouveaux processus industriels, pour s’informer ou participer aux manifestations textiles. Plus particulièrement, INNOTEX s’est installé au CETI depuis janvier 2013 afin de rejoindre ces forces vives et accroître le potentiel de développement du textile innovant en région.

CETI

Quels sont les projets d’INNOTEX ?

INNOTEX accompagne pendant 24 mois une quinzaine de projets de création d’entreprises. Toujours positionnés sur l’innovation textile, les projets accompagnés par INNOTEX proviennent de différents horizons et se projettent sur différents marchés. Aujourd’hui, INNOTEX accompagne des projets sur le nautisme, le transport, l’impression 3D, les éco matériaux, l’économie numérique, le bien être …

Quels sont vos principaux objectifs pour 2014 ?

Les principaux objectifs d’INNOTEX cette année sont de poursuivre le développement et la croissance de l’incubateur, d’améliorer la qualité des créations d’entreprises et de proposer des outils favorisant la pérennité des entreprises sur leurs marchés. Afin de réaliser ces objectifs, INNOTEX se concentre principalement sur la mise en œuvre de levées de fonds publics et privés conséquentes tout en s’appuyant sur la valorisation de la période d’incubation. En travaillant avec des partenaires reconnus et efficaces, INNOTEX apporte une véritable méthode et maximise la réussite des nouvelles startups régionales textiles.

Quelles forces faut-il avoir pour créer une entreprise dans le textile aujourd’hui ?

Le textile est un matériau polyvalent, capable d’associer de multiples fonctions et d’apporter une réelle innovation technologie. Le secteur du textile est en perpétuelle évolution et a toujours une place incontournable dans l’évolution de l’Homme . Si le textile est porteur, la force d’une entreprise textile réside dans le potentiel de son créateur. En effet, les clés du succès et d’une réussite entrepreneuriale sont portées exclusivement par le chef d’entreprise qui aura la capacité à rassembler et à motiver son équipe, tout en guidant son entreprise vers le succès.

Vous soutenez Fitizzy … Que pensez – vous de ce concept ?

Fitizzy est à l’image des concepts que nous privilégions, c’est une entreprise novatrice, qui s’appuie sur une solution simple mais néanmoins adaptée aux évolutions du e-shopping.  Nous lui souhaitons de devenir incontournable, non pas par contrainte mais par adhésion des personnes qui y verront un service pratique à l’image des solutions de paiements sur internet.

Quels conseils donneriez – vous à ses fondateurs pour réussir et perdurer ?

L’énergie positive qui nourrit les deux fondateurs est surement leur plus grand atout. C’est un business mais aussi une belle et riche aventure pour eux. Nous leur conseillons de rester authentique avant tout, et avec la bonne dose d’implication, la réussite viendra naturellement. Chez INNOTEX, nous sommes des « Fitizzy convaincus » !!!!

Merci Sylvain Gérard ! 😉

A mercredi prochain pour une nouvelle interview sur le blog !

Marie.

Nous avons décidé de vous gâter !

jeu concours fitizzy

Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement d’un grand nombre de tirages au sort !

Notre partenaire – Le Rébus Nouveau – entre en scène le premier, en vous offrant 2 Tee-shirts : un tee-shirt femme et un tee-shirt homme > deux codes promo de 100% à valoir sur l’ensemble du site www.lerebusnouveau.fr !

Pour participer ? C’est très simple, il vous suffit de vous rendre ICI et de valider votre participation !

Vous avez jusqu’au 6 mai pour tenter votre chance 😉

Pour ne manquer aucun tirage au sort, suivez nous sur Facebook !

A très vite ! L’équipe Fitizzy.

Presse > Fitizzy dans la Gazette NPDC

Petit retour en images sur les LMI Awards …

En bas, à droite, Sébastien et Gaultier ont remporté le Prix Coup de Coeur pour Fitizzy !

 Capture d’écran 2014-04-28 à 15.26.39

Source :  http://www.gazettenpdc.fr 

 

Revue de Presse #5

Nouvelle semaine, nouvelle Revue de Presse !

On vous a sélectionné 4 infos liées aux secteurs de l’habillement et du e-commerce …

Actu 1 >> Les start-up, la nouvelle arme des grandes marques, Influencia, 24 avril.

Capture d’écran 2014-04-28 à 10.12.07

Dans la course inévitable à l’innovation, les marques possèdent une obsession : elles veulent leur lab (laboratoire d’innovations, autrement dit le département Recherche & Développement dans beaucoup d’entreprises). Ce nouveau modèle économique fait un grand gagnant : les start-up. De nombreuses multinationales sont désireuses d’apprendre de la culture des start-up, certaines ont d’ailleurs mise en place des programmes permettant d’inculquer l’esprit start-up à leurs employés. Les multinationales épousent ainsi la cause des start-up pour préempter leurs compétences novatrices. Toutes font équipe avec des jeunes start-up pour motiver et soutenir l’innovation digitale, car les marques l’ont bien compris … Les consommateurs veulent désormais de la nouveauté, du divertissement, de l’authenticité et un dialogue ouvert avec leurs marques. 

>> Un sujet qui nous parle puisque nous même faisons partie d’un hub (plateforme de correspondances, de réseaux), un véritable écosystème dédié à l’innovation digitale : Euratechnologies. Plus généralement, en France, French Tech (nom générique pour designer tous les talents qui font le numérique en France) est un incroyable dispositif qui a été mis en place pour renforcer la croissance et le rayonnement des start-ups et des écosystèmes numériques français.  Avec sa French Tech, la France a tous les atouts pour devenir une « Start-up République » d’envergure mondiale ! Un véritable vivier pour l’ensemble des  multinationales qui souhaitent posséder leur lab !

frenchtech

Actu 2 >> L’envers de la mode : comment aider les damnés du Low cost ?alternatives.blog.lemonde.fr, 24 avril.

FashionRevolutionDay_2

Cet article concerne le Fashion Revolution Day : ce jour instauré entend mettre fin aux abus des ateliers textiles et faire progresser positivement le secteur de la mode. Conçu en hommage à l’effondrement d’une usine textile il y a un an, à Dacca, au Bangladesh, l’initiative rencontre un engagement fort de la population et des peoples. Car les boutiques des centres commerciaux de nos villes uniformes et mondialisées oublient trop souvent de mentionner ce qui sous-tend les petits prix de nos habits. Ce Fashion Revolution Day est une sorte de « coup de gueule » face à l’abus de ces « damnés du low cost », sujet qui a d’ailleurs  fait l’objet d’un documentaire sur Arte. Imaginé par Carry Somers en Grande Bretagne, pionnière de la mode éthique, le Fashion Revolution Day veut célébrer une mode positive et tous ceux qui contribuent à la rendre possible. L’opération, qui a déjà essaimé dans plus de 40 pays, met en avant, cette année, ceux qui fabriquent nos vêtements.

>> Une info et une initiative qui méritait amplement d’être mise en valeur sur le Blog, puisque nous considérons qu’il est important de créer mais tout en respectant les petites mains qui fabriquent et qui contribuent à cette création ailleurs dans le monde. Le souci de l’éthique et du respect sont deux valeurs fortes qui nous sont chères chez Fitizzy.

Pour participer ? un simple selfie suffit : seule condition, le prendre en portant un vêtement à l’envers ou en montrant son étiquette (#insideout), puis l’envoyer à france@fashionrevoltuion.org et le publier sur vos réseaux sociaux. Soutenez cette belle initiative ! 😉

Actu 3 >> Partage sur les réseaux sociaux : Facebook génère le plus de trafic, Pinterest s’envole, Linkedin crée le plus d’engagement, Frenchweb, 22 avril.

Communication

Cet article nous informe, grâce à une étude de Shareaholic, que Facebook et Pinterest (nouveau challenger de Facebook) sont les deux plateformes qui connaissent la progression la plus significative avec des taux de 37% et 48%. Quant à Twitter, il obtient la médaille de bronze avec une expansion certes, mais très faible. Au delà des visites générées, l’engagement des visiteurs est un élément à prendre en compte selon l’Institut d’Etudes. YouTube, Google + et LinkedIn impulsent les visiteurs les plus engagés (même s’ils impulsent moins de trafic).

>> Des données utiles à prendre en compte pour une start-up telle que la nôtre. En effet, l’utilisation des réseaux sociaux est primordiale dans notre stratégie de communication. Cela permet de nous orienter et de miser sur un réseau plus qu’un autre. Il est important pour nous, de développer non seulement notre communauté, mais aussi de développer l’engagement des visiteurs envers notre communauté.

Actu 4 >> Hyères 2014 consacre Kenta Matsushigefashionmag.com, 27 avril.

HYERES-2014-29TH-INTERNATIONAL-FESTIVAL-OF-FASHION-AND-PHOT

La 29 ème édition du Festival International de Mode et de Photographie de Hyères, qui s’est déroulé du 25 au 28 avril à célèbre Villa Noaille, a récompensé beaucoup de jeunes talents … et plus que d’habitude ! Le créateur japonais Kenta Matsushige a raflé le grand prix du jury Première Vision, dimanche soir à l’issue de la cérémonie de clôture présidée par son fondateur Jean-Pierre Blanc. Il va d’ailleurs se voir proposer de livrer une voire plusieurs collections pour la griffe française Petit Bateau, selon une tradition lancée l’an dernier. La finaliste ukrainienne Yulia Yefimtchuk, a eu la surprise de recevoir le prix surprise décerné par Humberto Leon et Carol Lim, associés, DA de Kenzo et créateurs du concept de boutiques Opening Ceremony. Pendant 2 saisons consécutives, cette jeune créatrice aura l’immense chance de vendre sa collection au sein du réseau de boutiques OC. Deux finalistes ont également été distingués par le patron de la marque Chloé (Groupe Richemont) Geoffroy de la Bourdonnaye, pour leurs interprétations modernes de la femme Chloé. Enfin, le prix du public de la Ville d’Hyères a designé la française Coralie Marabelle. Pour la partie photo, le jury, présidé par Steve Hiett et comprenant notamment le créateur Manish Arora, a décerné sont grand prix à l’italien Lorenzo Vitturi. La Française Oriane Lopez remporte quant à elle la dotation School of Visual Arts, tandis que le prix du public a honoré une autre artiste en provenance de Suisse, Marie Rime.

>> Un palmarès intéressant d’autant plus que le Festival International de Mode et de Photographie de Hyères révèlent, bien souvent, les grands talents de demain. Bon nombre de créateurs distingués lors des précédentes éditions ont eu la chance d’intégrer, en tant que DA, de grandes maisons de couture. Nous restons informés de ce genre d’actu mode chez Fitizzy, dans la mesure où ce sont les marques de mode qui permettent de nous développer et de perdurer. En effet, nos partenaires mode sont essentiels dans l’ascension d’une start-up telle que la nôtre.

A la semaine prochaine pour la Revue de Presse #6 !

 

Les Tendances masculines SS 14

Messieurs, c’est à votre tour ! Après tout, vous aussi vous avez le droit d’être mode et tendance ! 😉

Pour ce Printemps 2014, la mode masculine tire dans tous les sens. Nous allons passer en revue les principales tendances d’une année faste ! Au sein de ce mini guide, voici tout ce que vous allez pouvoir trouver au cours de la saison en matière de mode masculine. Il s’agit d’une liste exhaustive …

L’imprimé Camouflage

>> l’imprimé camouflage continue à se décliner sous toutes les sauces et dans presque toutes les couleurs.

camo bis

© Ami, Mihara Yasuhiro, Valentino

Le Costume prend le large

>> En ce qui concerne le costume, les formes s’arrondissent, les pantalons prennent le large et les vestes se rallongent : Tailoring déstructuré et privilège au confort.

costume bis

© Ermenegildo Zegna Couture, Lanvin, Haider Ackermann

Le Bleu, le nouveau noir

>> Les hommes verront la vie en bleu en 2014. Plus versatile et tout aussi élégant que le noir, les nuances de bleu sont infinies.

bleu nouveau noir bis

© Berluti, Burberry Prorsum, Dior Homme

L’esprit Arty

>> Surréalisme, art abstrait, pop art, impressionnisme… L’art en général a toujours été une grande source d’inspiration pour les créateurs de mode.

arty bis

© Raf Simons, Burberry Prorsum, Damir Doma

Le Bandana, nouvel accessoire de mode

>> On le pensait disparu depuis les années 90 … Le bandana, attribut rebelle par excellence, permet de corser n’importe quelle tenue, que l’on soit boy scout ou biker !

bandana bis

© Cerruti 1881 Paris, Saint Laurent, Louis Vuitton

Le Sportswear

>> Combinaisons, néoprène, coupe-vents et sweatpants, le sportswear a finalement regagné ses lettres de noblesse et descend dans les rues pour faire autre chose que du footing 😉

athlétique

© Lanvin, Kris Van Assche, Neil Barrett

L’Immaculé

>> Esprit total look immaculé pour cet été 2014. Pourquoi pas ?! Mais on préférera réserver le costume blanc aux températures tropicales et on se réfugiera plutôt sur les baskets blanches … Un paire de Stan Smith fera l’affaire ! Et c’est déjà un bon début …

immaculé bis

© Givenchy, Damir Doma, Neil Barrett

Du Cuir en été

>> Peu importe la chaleur, le blouson en cuir se porte partout et tout le temps, mais, la nouveauté 2014, c’est le total look cuir, du pantalon au t-shirt, voire en combi pour les plus mordus. Messieurs, on vous met au défi …

full cuir

© Balmain, Dior Homme, Berluti

Le Bomber

>> C’était le blouson de 2013 mais il y a fort à parier qu’il sera aussi celui de 2014. Le bomber, aussi connu sous le matricule MA-1, est un blouson coupe-vent d’origine militaire qui fait désormais partie intégrante de la culture populaire. Il a notamment été porté par les punks et autres skinheads, mais aussi par les aficionados de la culture hip-hop. Beaucoup moins connoté qu’auparavant, il est très pratique pour l’été car plutôt léger et confortable. Une pièce phare à avoir dans son dressing, sans nul doute !

bomber bis

© Balmain, Damir Doma, Louis Vuitton

 Le look 50′

>> Eternel recommencement ou pas, la mode masculine semble se diriger vers un retour aux années 50 américaines dans toutes leur splendeur avec des pantalons taille haute à plis et des cols cavaliers qui tendent vers la chemise de bowling. Nous on aime beaucoup ! Ambiance « Single Man » … Messieurs, c’est le moment de prendre le rôle de James Dean 😉

fifties

© Prada, Bottega Veneta, Missoni

Les Fleurs du Mâle

>> 2014 sera fleuri, en chemise hawaïenne ou en total look, on verra des fleurs un peu partout et pas que sur les podiums !

fleurs

© Dries Van Noten, Gucci, Prada

Le Brillant qui en jette !

>> Habituellement, on ne s’autorise le vernis que pour les chaussures de smoking mais la saison prochaine, le shiny règne en maître à grands renforts de couleurs irisées et d’inserts métalliques. On y croît dur comme fer, mais plutôt par petites touches.

brillant

© Dior Homme, Saint Laurent, Acne Studios

 Des Pois …

>> D’après Marc Jacobs, le motif à pois est toujours à propos. Selon nous, il est surtout très chic. On peut donc l’adopter sans sourciller avant même le 1er janvier. N’oubliez pas ! Par petites touches, une pièce de la tenue suffira 😉

pois

© Haider Ackermann, Burberry Prorsum, Saint Laurent

La Rayure à Carreaux

>> La marinière étant revenue à la mode il y a quelques saisons déjà, les rayures ne pouvaient que se répandre et investissent l’intégralité des pièces du vestiaire. Horizontale ou verticale, marin ou prisonnier, il y aura toujours une rayure qui vous ira. Pour les indécis, les carreaux sont aussi de mise.

rayures et carreaux

© Umit Benan, Givenchy, Raf Simons

Le Short Chic

>> Court, long, large ou près du corps, le short fait son grand retour et on peut presque affirmer qu’il n’est plus de mauvais goût. Privilégions surtout le bermuda un peu large …

short chic

© Louis Vuitton, Dries Van Noten, Dolce&Gabbana

(Source : www.gqmagazine.fr)

Voilà Messieurs ! Tout cela vous inspire ?

N’hésitez pas à aller jeter un oeil sur les e-shops de nos différents partenaires, vous les trouverez sur le site : www.fitizzy.com ! Achetez vos pièces « coup de coeur » en utilisant l’application Fitizzy, votre nouvel assistant shopping 😉

Excellent week-end et à très bientôt !

Marie, passionnée de mode et de tendances chez Fitizzy.